An English message will follow

Communiqué Montréal, le mercredi 21 juin 2017

Préparer nos jeunes aux défis du marché du travail de demain

« Le Québec a besoin d’une main-d’œuvre compétente et qualifiée, bien préparée aux défis du marché du travail de demain. Nous sommes heureux de constater que plusieurs de nos recommandations à cet égard ont interpellé le ministre de l’Éducation dans l’élaboration de la Politique sur la réussite éducative », a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Dans le cadre de la consultation nationale menée l’automne dernier, la FCCQ avait entre autres fait part de l’importance de rehausser de façon importante les compétences en littératie et en numératie des Québécois, et de familiariser les élèves de niveaux primaire et secondaire au monde numérique, tout au long de leur cursus scolaire. 

La FCCQ avait aussi recommandé que soit valorisée la formation professionnelle, un cheminement menant à des emplois valorisants, souvent très bien rémunérés et recherchés par les employeurs. Elle constate que la Politique leur donne un rôle à jouer dans le développement des programmes de formation professionnelle.

« Nous militons pour que l’offre de formation des différents milieux d’éducation rejoignent mieux les défis de main-d’œuvre auxquels nous faisons face aujourd’hui et à ceux de demain », a rappelé Stéphane Forget. « Les employeurs du Québec sont aux prises avec une pénurie croissante de main-d’œuvre; ils sont prêts à collaborer activement à un vaste chantier pour mieux valoriser les formations professionnelles et à élaborer un plan d’action pour y arriver. »

En matière de cheminement scolaire, la FCCQ estime que la Politique aurait dû impliquer tous les niveaux d’enseignement. Elle aurait souhaité qu’elle prévoie donc également une stratégie visant à mieux encadrer la transition vers l’enseignement supérieur. Elle réitère son appui au gouvernement dans l’atteinte de ses objectifs en matière d’éducation; un enjeu d’importance pour le Québec, auquel tous doivent collaborer.

 

Preparing our young people for the challenges of tomorrow’s labor market


« Quebec needs a skilled and skilled workforce that is well prepared for the challenges of tomorrow’s labor market. We are pleased to note that many of our recommendations in this regard have challenged the Minister of Education in the development of the Policy on Educational Achievement, « said Stéphane Forget, President and CEO of the Federation of Chambers of Commerce Of Quebec (FCCQ).

As part of the national consultation held last fall, the FCCQ had, among other things, expressed the importance of significantly enhancing the literacy and numeracy skills of Quebeckers and familiarizing students at the elementary and secondary levels with Digital world, throughout their school curriculum.

The FCCQ had also recommended that vocational training should be valued, a path leading to rewarding jobs, often highly paid and sought after by employers. It notes that the Policy gives them a role to play in the development of vocational training programs.

« We are campaigning to ensure that the training offered by the different education sectors is better aligned with the labor challenges we face today and tomorrow, » recalled Stéphane Forget. « Employers in Quebec are facing a growing labor shortage; They are ready to collaborate actively on a vast project to improve the valorization of vocational training and to develop a plan of action to achieve this.

 » In terms of educational progress, the FCCQ believes that the Policy should have involved all levels of education. She would have liked to see a strategy to improve the transition to higher education. It reiterates its support for the Government in achieving its educational objectives; An issue of importance to Quebec, to which all must collaborate.